Ci-dessous 2 propositions de modèle de courrier à destination des parents d’élèves.

Chers parents d’élèves,

Nous nous adressons à vous pour vous informer que plusieurs enseignants seront en grève jeudi 13 janvier. Pour quelles raisons ?

La rentrée du 3 janvier s’est effectuée dans des conditions invraisemblables, avec plusieurs centaines d’enseignants absents non remplacés (près de 500 dans le département), et nos élèves, de fait, renvoyés chez eux au mépris de leur droit à l’instruction, faute de remplaçants. Et depuis une semaine, chaque jour qui passe voit des centaines d’enseignants supplémentaires non remplacés. Le désastre actuel aurait pu être évité si le ministère avait entendu les organisations syndicales du Val-de-Marne qui dénoncent depuis le début de la crise sanitaire l’absence de recrutement d’enseignants supplémentaires !!!

Les différents protocoles mis en place par le ministère, qui changent en permanence et dont nous prenons connaissance à la dernière minute dans les médias, sont tout simplement inapplicables et génèrent une pagaille indescriptible au sein de l’école. Nos classes se vident au fur et à mesure des contaminations et le retour parfois que très partiel des élèves s’effectue au fil des attestations sur l’honneur et/ou tests négatifs que nous devons contrôler. Dans ces conditions, il nous est impossible d’assurer nos missions d’enseignement à nos élèves.

Les moyens de protection que nous demandons depuis longtemps (des masques qui protègent réellement, du gel hydroalcoolique, des lingettes virucides, des capteurs de CO2, des purificateurs d’air…) ne sont toujours pas mis à notre disposition.

Le ministre clame sa volonté de ne pas fermer les écoles et les classes… mais dans les faits les mesures prises aboutissent au contraire et il organise le chaos dans nos écoles !

La crise que nous vivons actuellement dans nos écoles est de la responsabilité du gouvernement qui, depuis le début de la crise sanitaire, refuse de répondre à nos revendications alors qu’il a débloqué près de 600 milliards d’euros au titre de plan de relance et autres prêts garantis, sans verser le moindre centime aux écoles. Pire, en 2021, le ministre Blanquer a même rendu à Bercy 75 millions du budget de l’Education nationale initialement prévu.

Nous serons donc en grève jeudi 13 janvier pour exiger :

–        Un recrutement massif et immédiat d’enseignants pour assurer les remplacements, le bon fonctionnement de l’école et garantir aux élèves les heures de classes auxquelles ils ont droit !

–        De véritables moyens de protection : des masques qui protègent réellement, du gel hydroalcoolique, des lingettes virucides, des capteurs de CO2, des purificateurs d’air…

Nous serons en grève à l’appel de la quasi-totalité des organisations syndicales nationales (FO, FSU, CGT, UNSA, SUD, SNALC) mais aussi de la fédération des conseils de parents d’élèves, la FCPE.

Nous manifesterons jeudi 13 janvier à partir de 14h (RER Luxembourg) vers le ministère de l’Education Nationale.

Nous comptons sur votre compréhension, votre soutien et pourquoi pas votre participation à la manifestation.

Les enseignants grévistes de l’école…

Chers parents d’élèves,

Nous nous adressons à vous pour vous informer que nous serons en grève jeudi 13 janvier. Pour quelles raisons ?

Les différents protocoles mis en place par le ministère, dont nous prenons connaissance à la dernière minute dans les médias sont tout simplement inapplicables et génèrent une pagaille indescriptible au sein de l’école. La gestion de ces protocoles, par ailleurs inefficaces, est un véritable casse-tête pour les personnels… et sans doute aussi pour vous, parents d’élèves ! L’école n’est plus l’école.

Les moyens de protection que nous demandons depuis longtemps (masques FFP2 pour ceux qui le souhaitent, capteurs de CO2…) ne sont toujours pas mis à notre disposition.

Le ministre clame sa volonté de ne pas fermer les écoles et les classes… mais c’est le contraire qui se passe !

Les postes et les enseignants manquent. Lorsqu’un enseignant est absent les élèves sont renvoyés chez eux. Si nous n’acceptions pas que les élèves des enseignants absents s’entassent au fond d’autres classes, nous n’acceptons pas non plus qu’ils soient renvoyés chez eux faute de remplaçants, remettant ainsi en cause leur droit à l’instruction !

Face à ce problème, le ministère essaie, sans succès, de trouver des contractuels en CDD non formés et sous-payés – voire des retraités ! – pour faire classe à vos enfants.

Il pourrait pourtant recruter en urgence des enseignants fonctionnaires d’Etat en recrutant l’ensemble des candidats au concours de professeur des écoles inscrits sur la liste complémentaire, en ré-abondant celle-ci… mais il ne le fait pas.

Le premier des gestes barrière serait bien un recrutement d’enseignants en urgence pour assurer le remplacement des enseignants absents et faire baisser les effectifs par classe !

Nous serons donc en grève jeudi 13 janvier pour exiger :

–        Un recrutement massif et immédiat d’enseignants fonctionnaires d’Etat pour assurer le bon fonctionnement de l’école et garantir aux élèves les heures de classes auxquelles ils ont droit !

–        De véritables moyens de protection en lieu en place de protocoles inapplicables !

Nous serons en grève à l’appel de la quasi-totalité des organisations syndicales nationales (FO, FSU, CGT, UNSA, SUD, SNALC) mais aussi de la fédération des conseils de parents d’élèves, la FCPE.

Nous manifesterons jeudi 13 janvier départ 14H Métro Luxembourg en direction du ministère

Nous comptons sur votre compréhension, votre soutien et pourquoi pas votre participation à la manifestation.

Les personnels grévistes de l’école…

Laisser un commentaire